Image me former
© EFAM / CRB

Faites le test !

1. Pour vérifier la respiration d’un adulte inconscient:
A. Je pince son nez, en attendant un réflexe respiratoire
B. J’approche mon oreille de sa bouche, en regardant son thorax
C. Je sens son pouls. S’il est perceptible, la victime respire

2. S’il respire normalement:
A. Je le positionne en PLS et j’appelle le 112
B. Je le stimule avec de l’eau pour le réveiller
C. J’entame une réanimation cardiaque

3. S’il ne respire plus:
A. Je le conduis rapidement vers un centre de soins
B. Avant tout, j’appelle le numéro d’urgence européen
C. J’entame une réanimation cardiaque et j’appelle le 105

4. Et, si disponible, j’utiliserai rapidement un…
A. RCA
B. RFID
C. DEA

Réponses

1. Réponse B: Pour vérifier la respiration d’un adulte inconscient, basculez sa tête en arrière, écoutez sa respiration en approchant votre oreille de sa bouche et sentez le souffle de sa respiration sur votre joue en regardant toujours son thorax pour voir s’il se soulève et s’abaisse
2. Réponse A: S’il respire normalement, je le positionne en PLS (Position Latérale de Sécurité) et j’appelle le 112
3. Réponse B: S’il ne respire plus, j’appelle avant tout le numéro d’urgence européen qui est le 112
4. Réponse C: Si disponible, j’utiliserai dès que possible un DEA (Défibrillateur Externe Automatisé)

Une ou plusieurs mauvaises réponses?

En situation réelle, une erreur à la 3e question aurait mis la vie de la victime en danger. En attendant, rien de grave ! Notre équipe d’instructeurs vous propose des formations pour vous préparer à réagir correctement.

Pour toute question, envoyez-nous un mail à enseignement@crwsp1150.be.